5 conseils pour accompagner le retour au bureau des salariés

Découvrez comment bien anticiper le retour en présentiel des collaborateurs, afin qu’il se déroule dans les meilleures conditions.

Comment bien gérer le retour au bureau des collaborateurs ?

Avec la levée des restrictions, le télétravail n’est désormais plus obligatoire, mais simplement recommandé. Après plusieurs mois à travailler depuis la maison, les salariés ont pris de nouvelles habitudes, qu’ils vont devoir bouleverser à nouveau. Alors que certains ont hâte de reprendre le chemin du bureau et de retrouver leurs collègues, d’autres se sentent plus anxieux face à cette situation. Comment bien accompagner les collaborateurs dans leur retour au bureau ? Suivez nos tips !

N°1 – Communiquer clairement et en amont

Passer du télétravail au présentiel demande à chacun une nouvelle organisation, et pour certains, une réelle préparation psychologique. Autant anticiper au maximum en prévenant l’ensemble des collaborateurs le plus tôt possible. Ainsi, pensez à adresser aux salariés un mail avec toutes les informations nécessaires à la reprise (jour et heure, nouvelles règles à respecter, etc). La fin du télétravail ne sonne pas pour autant le glas des mesures sanitaires : il est important de mettre en place des règles bien précises pour travailler en toute sécurité. Pour rassurer les collaborateurs, prévoyez de bien les informer sur les mesures en vigueur au sein de l’entreprise, sur le protocole prévu et sur la marche à suivre s’il y a un cas positif.

Pour les remotiver lors de leur retour, n’hésitez pas à prévoir un discours de « bienvenue » pour les remercier de leurs efforts durant toute cette période compliquée à gérer. Faire preuve de reconnaissance est un levier important pour donner envie aux salariés de s’impliquer et pour redémarrer du bon pied.

N°2 – Proposer un mode de travail hybride

La crise sanitaire a profondément transformé notre quotidien, que ce soit dans la vie privée ou dans la sphère professionnelle. Les entreprises, pour répondre aux nouvelles attentes de leurs salariés, devront faire preuve de souplesse et de flexibilité. La fin du télétravail annoncée par le gouvernement ne veut pas pour autant dire qu’il doit être totalement éradiqué. Au contraire, et si le présentiel et le distanciel étaient faits pour vivre ensemble, finalement ? 86 % des salariés souhaitent en effet poursuivre le télétravail.

Chaque entreprise doit trouver le bon compromis pour offrir à ses collaborateurs un fonctionnement hybride. Vous pouvez, par exemple, proposer aux salariés, s’ils le souhaitent, la possibilité de télétravailler un certain nombre de jours par semaine. Pour une meilleure organisation, les jours de télétravail devront être définis et validés en amont. Les managers auront ainsi une visibilité sur le planning de chacun. Pour l’employeur, c’est aussi l’opportunité de réduire les effectifs présents en même temps au bureau, de diminuer le nombre de postes nécessaires et de réaliser des économies. Une opération gagnante de tous les côtés…

N°3 – Adapter les espaces de travail

L’aménagement des bureaux doit répondre à deux grands enjeux : respecter les normes sanitaires tout en permettant à chaque employé de se sentir bien et d’être productif. Le retour au présentiel est l’occasion idéale pour repenser l’agencement des espaces de travail et pour faire le point sur le mobilier et les équipements. L’objectif est de trouver des pistes pour augmenter le confort de chacun, et ainsi, l’efficacité.

Après plusieurs mois de télétravail, le bilan est mitigé selon les salariés. Certains ont envie de retrouver un poste en open space, pour sortir de la solitude et profiter à nouveau d’une dynamique collective. D’autres redoutent ce mode de travail et ont pris l’habitude de travailler seuls, sans bruit. Pour que les collaborateurs retrouvent facilement leur place et surtout, leur motivation, il sera important de tenir compte des attentes des uns et des autres.

Le flex office, notamment, est une alternative intéressante. Sans bureau fixe, les équipes peuvent ainsi choisir en fonction de leur activité l’espace de travail qui leur convient. Open space, phone box, salle isolée ou bien espace de rencontre informelle : le flex office s’adapte aux différents besoins des salariés tout au long de la journée.

N°4 – Réaliser des entretiens individuels avec les salariés

Face à la crise sanitaire et aux nombreux bouleversements induits, le ressenti peut être très variable d’un salarié à un autre. Cette situation, pour certains, représente une grande source de stress et d’anxiété. La reprise du travail en physique peut être difficile à appréhender. Prenez donc le temps de faire un point individuel avec chaque collaborateur. En effet, 43 % des salariés estiment que leur entreprise ne tient pas suffisamment compte de leur souffrance psychologique.

Cet échange est l’opportunité de faire un tour d’horizon complet de l’état d’esprit des employés. Les informations recueillies permettront à l’employeur de mieux s’adapter aux besoins et aux attentes des équipes. Un salarié redoute vraiment la reprise du travail en physique ? Vous pouvez par exemple imaginer un plan de retour plus progressif, en lui permettant de continuer à télétravailler certains jours.

En résumé, le retour au bureau ne doit pas être perçu comme une contrainte. Et si c’est le cas pour certains, il est essentiel de trouver des solutions sur mesure. L’entretien individuel permettra alors d’accompagner les collaborateurs en douceur. Il sera aussi l’occasion de définir de nouveaux objectifs pour la reprise.

N°5 – Organiser des activités de team building

Vos collaborateurs ont désormais réappris à travailler ensemble au quotidien. C’est le bon moment pour prévoir des moments conviviaux, pour se retrouver et pour décompresser ! Ils sont essentiels pour renforcer la cohésion de groupe, qui aura certainement été mise à mal par l’éloignement. Alors que les restrictions sanitaires sont progressivement levées, de nouvelles formes de teambuilding émergent, pour lier l’utile à l’agréable. Séminaires écoresponsables, digital detox, réalité virtuelle, rallye culturel… il existe de nombreuses possibilités pour créer ou recréer des liens forts entre les salariés et pour les aider à mieux se connaître. Au-delà d’offrir aux collaborateurs l’occasion de s’évader et de se changer les idées, le teambuilding permet ensuite de mieux travailler ensemble au quotidien.  

Ces deux dernières années, les modes de vie ont considérablement évolué. Le bureau de 2022 doit s’adapter aux nouvelles attentes des salariés, pour qui le bien-être est désormais central. La fin du télétravail fait naître de nouveaux enjeux pour les entreprises. Elles devront placer leurs espaces de travail au centre de leur stratégie, pour offrir la meilleure expérience collaborateur possible. C’est l’heure d’abandonner les vieux schémas et de se tourner vers une façon de travailler plus flexible et plus souple !

Vincent
Tim
Contactez-nous
Contactez-nous